Don Handi'Chiens

Accueil > De généreuses initiatives > Julia, Famille d’accueil

Julia, Famille d’accueil

"J’ose ce soir t’adresser cette lettre, à toi qui ne sauras ni lire ni comprendre les mots qui la composent.
Lorsque ton regard plonge dans mes yeux, je sais que tu ressens un autre langage… Celui de notre union, du lien que nous avons tissé jour après jour, dans cette relation unique d’un maître et de son chien.
Je t’ai appris quelques mots de ma langue, et toi, tu m’as appris bien plus dans tes silences. Chaque jour, ta dévotion à mon égard, ton investissement par la joie, ton envie de me combler, ta motivation à me faire plaisir témoignent d’une capacité que beaucoup de mon espèce ont perdue …un altruisme à toute épreuve. Que je sois de mon coté enchantée ou fatiguée, à l’écoute ou dans ma bulle, affectueuse ou agacée, tu restes fidèle à toi même. Je te remercie durant cette dernière année, d’avoir été cet être présent et attentif.
Je me suis appliquée à te dorloter également, à m’occuper de toi ; de ta santé, toi qui ne te plains jamais, de ta croissance, toi qui ne t’en rends pas compte, de ton éducation, toi qui es destinée à la plus noble des tâches. Celle d’accompagner une personne fragilisée dans la société que nous avons créée.
La plupart d’entre nous pensent que le nombre de personnes handicapées constitue une minorité. Or l’enquète Handicap-Incapacités-Dépendances réalisé par l’INSEE, met en évidence un nombre actuel de personnes handicapées en France avoisinant les 12 millions. Pas si minoritaire, donc…Mais nous ne les croisons pas si souvent parce que notre infrastructure ou nos systèmes d’accès limitent leur mobilité.
Nous autres, personnes valides, ignorons trop souvent les privilèges que nous avons mis en place. Privilège d’accès à la poste, dans le train, au travail ; privilège de déplacement en ville, privilège de possibilité d’activités sportives ou culturelles… privilège d’aménagement, tout simplement. Nous avons créé un environnement hostile et souvent inaccessible pour certains.
Je sais Ekinis, que tu sauras amoindrir cet obstacle existant, que tu sauras autoriser une personne à mobilité réduite à accéder davantage à son droit le plus élémentaire, celui d’être parmi nous, actif et présent...
L’autonomie que tu lui apporteras, le contact que tu permettras entre lui et les autres changeront sa vie. J’en suis certaine, car grâce à toi, ma vie a changé. En tant que famille d’accueil, mon rôle était de te "sociabiliser"… Sais-tu seulement que c’est toi qui m’as sociabilisée ? _ Avant de te sortir au petit matin, je ne connaissais pas la femme de ménage de mon immeuble, car elle travaille à un horaire différent de mon départ. Depuis, nous échangeons régulièrement quelques mots.
Je ne connaissais pas non plus la dame âgée assise sur ce banc, ni le petit garçon qui va dans le parc régulièrement, ni la dame de l’accueil sur le parking des bus, ou ce marchand qui sort de son magasin dès qu’il te voit passer. Je ne connaissais pas les sourires de tant de personnes lorsque je fais mon marché, les discussions échangées avant de traverser la rue, ces liens tissés auprès des gens de mon quartier, ces amitiés possibles avec d’autres qui promènent leur chien. Alors, oui, je sais que ton futur maître, grâce à toi, aura infiniment plus d’occasions d’être en communication avec son entourage ; je sais que le fauteuil ou le handicap ne feront plus barrière, car tu seras là pour créer un pont.
Nous avons pris soin l’une de l’autre ces derniers mois, et aujourd’hui, nous devons nous séparer. Mais je ne te perds pas. Lorsque quelque chose de vrai est échangé, on le garde pour toujours. Un peu de moi t’a construite et un peu de toi m’a ouvert des portes ; l’avenir sans toi sera nécessairement un avenir grâce à toi et je t’en remercie.
Réciproquement, ton avenir sans moi est un avenir grâce à moi, et j’en éprouve une profonde fierté, beaucoup de joie et un sentiment d’apaisement.

Notre chemin initial a été tracé parce qu’il avait un sens, notre séparation fait partie d’un processus d’union, entre toi et celui qui te choisira demain. J’ai si souvent lu au fond de tes yeux que tu le choisiras aussi lorsque vos regards se croiseront, que je te quitte sereine, ce soir, avec émotion et bienveillance, car ton histoire ne fait que commencer.
Tendrement."

Julia (Blois - 41)



Le 12 octobre 2010, Ekinis est rentrée au Centre d’éducation Handi’Chiens de Vineuil pour poursuivre sa formation.
Un grand merci à Julia ! Et un grand merci à toutes les familles d’accueil pour leur dévouement et solidarité.

Messages

  • On y était à cette rentrée "des classes" !On y faisait la rentrée d’Ekiwa !
    Et quand Julia nous a lu sa lettre pour Ekinis ....On se regardait en silence et tous avec les yeux brillant,on a même deviné une larme dans les yeux de l’équipe de Vineuil. On avait tous l’impression qu’on aurait pu l’écrire cette lettre à notre toutou ! Oui , nous aussi en tant que famille d’accueil, on ne voit plus comme avant les choses anodines de tout les jours,et on nous voit d’une autre manière dans les rues, on le ressent ce lien que l’on veut pour lui,son futur maitre et la personne croisé dans la rue !OUI a nous aussi,les familles d’accueil, ces toutous apportent beaucoup !
    MERCI Julia d’avoir écrit cette lettre a Ekinis et de nous l’avoir fait partager !

  • Difficile de commenter un tel texte, tellement l’émotion après la lecture est grande....
    J’ai une immense admiration pour vous et toutes les FA qui font ce merveilleux travail,cet investissement et ce don pour une si noble cause.
    Bravo à vous Madame pour l’accomplissement de cette belle mission ;et bonne route à EKINIS, avec bientôt un maître ou une maîtresse que tu pourras assister joyeusement et qui te donnera tout l’amour que tu mérites !!!
    Avec toute ma sympathie,
    Rachel, de Lorraine.

  • Encore merci Julia pour ce magnifique texte qui a su exprimer avec tant de justesse ce que nous ressentons en tant que famille d’accueil. Nous avons vécu ensemble la période de socialisation de notre premier chiot HANDI’CHIENS et j’ai hâte de voir la suite de cette belle aventure et les histoires magiques que les loulous de notre groupe vont créer : Hâte de débuter avec "il était une fois Ekinis et..." ou encore "il était une fois Ebène et...".
    Mille MERCIS

  • chere Julia,
    J’epere que vous lirez mon message qui ma beaucoup émue. Soyez sure que tous ce que venez d’accomplir avec Ekinis sera utile.
    Je suis une des chanceuse qui a reçu deux dons si precieux de chez handi chien, je profite chaque jours du travail que vous et les educateurs avez fournis et sans vous les famille d’accueil je suis sure que mon quotidien serais bien monotone, ils sont tous si precieux nous permettent de sortir de rencontrer des gens de lier des amitier et de rompre l’isolement.
    Et je suis sure que lorsque Ekinis auras finis sa formation et bien une autre amitié grâce et a travers lui, se formera entre vous et sont nouveau maitre.
    Pour moi vous les Familles d’accueil c’est tout a votre honneur de former un chien si precieux, je crois qu’on ne pourras jamais assez vous remercier.
    Merci a vous Julia et toute les autres familles.
    Je serais heureuse d’avoir des nouvelles d’Ekinis
    amicalement

  • Je viens de lire votre témoignage et que dire devant tant de beauté, de justesse dans vos propos.
    Je suis maman d’un petit garçon polyhandicapé et nous sommes en relation avec l’association pour obtenir un chien d’éveil.
    Quand je vous lis, je suis encore plus impatiente de voir aboutir ce projet.
    Sachant que ce projet peut ne pas aboutir car notre fils est en internat où il ne lui sera pas possible de garder son chier, en vous lisant, je me dis que pourquoi ne pas nous proposer alors pour être famille d’accueil nous aussi ?
    Un grand bravo, un grand merci à vous de contribuer ainsi à aider les personnes en situation de handicap et merci biensûr à EKINIS pour tout ce qu’il va pouvoir apporter à celui ou celle qu’il choisira d’accompagner.

  • Je n’ai jamais été famille d’accueil mais j’y pense sérieusement depuis plus d’un an maintenant... La seule lecture de ta lettre permet de comprendre ce lien unique et fusionnel entre le maître et son chien... Sans avoir jamais vécu ce moment, tu m’as fait pleurer Julia... Je suis décidée, plus que jamais encore, a sauter le pas, et a me lancer dans la grande aventure... Félicitation pour cette belle lettre, j’espère qu’ Ekinis a compris le message, même si elle n’a pas compris les mots.

  • Merçi Julia pour votre témoignage magnifique.J’en ai pleuré d’émotion.
    J’envisage d’être moi même famille d’accueil et après vous avoir lu, je n’en ai que plus envie.
    Je suis déjà famille d’accueil pour des enfants placés par le juge des enfants,alors je me dis que ce serait bien d’accueillir un chien aussi bien pour lui que pour "mes enfants".

    • bonsoir
      je suis famille d’accueil depuis 2008,centre de marcy l’étoile
      d’abord DANUBE remis à Emannuel dansle JURA, puis maintenant FIBUS qui va rentrer fin novembre 2011
      et puis je renouvelle cette formidable aventure, je dirai plutôt, cette leçon de vie,car,je n’oublierai jamais le sourire et l’émotion d’Emannuel et la joie qu’il lui apporte actuellement au quotidien
      Des équipes formidables dans tous ces centres, des secondes familles
      Alors n’hésitez pas, franchissez le pas et vous vivrer des moments formidables et inoubliablez
      MARIE NOELLE de SAINT ETIENNE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Ajouter un document
  • (Formats autorisés : doc, docx, gif, jpg, odp, ods, odt, pdf, png, xls, xlsx)
Qui êtes-vous ?