Don Handi'Chiens

Accueil > Témoignages > Katia : « Igrec sait s’adapter à son environnement et à son entourage. Il est (...)

Katia : « Igrec sait s’adapter à son environnement et à son entourage. Il est merveilleux. »

Katia est AMP (Aide Médico-psychologique) dans un Service d’accueil pour enfants présentant des troubles envahissant du développement (SAETED) depuis six ans – 12 ans de métier. Elle revient sur son expérience avec HANDI’CHIENS, et plus spécifiquement avec Igrec, son chien d’accompagnement social.

"Tout s’est fait très vite avec HANDI’CHIENS"

Cela fait maintenant trois mois qu’Igrec m’accompagne dans mon quotidien et m’assiste dans mon travail. Et je dois avouer que tout s’est fait très vite avec lui. Un peu comme mon expérience avec HANDI’CHIENS.

J’ai connu l’association il y a un peu plus d’un an grâce à l’un de mes collègues qui voulait mettre en place ce projet au sein de notre établissement. Ayant moi-même trois chats, un chien et un chinchilla, je sais de quels bienfaits les animaux sont capables. Ils apportent calme et sérénité et permettent de canaliser et diminuer certains troubles du comportement. Je sais également qu’ils attisent l’envie et la motivation de participer à une activité et même de développer le langage de certains. Bref, les animaux sont capables du meilleur. J’ai donc été tout de suite partante et ce, malgré le départ de mon collègue de notre SAETED.

Mais quand on est AMP et qu’on débute dans la médiation animale, on a besoin d’être guidé et d’obtenir des conseils quant à l’éducation du chien et la manière avec laquelle on peut travailler avec lui. De plus, la direction a besoin d’être rassurée : un chien représente un investissement et on ne peut pas se permettre de faire n’importe quoi. Tout doit être organisé et le chien se doit d’être très bien éduqué. HANDI’CHIENS m’a aidé dans toutes ces démarches, notamment grâce au stage d’écriture de projet, un stage de trois jours lors duquel tout est planifié, expliqué, et ce, plusieurs mois avant le stage d’adaptation, ce qui laisse le temps à la réflexion.

"Ma rencontre avec Igrec a véritablement été légère, simple"

Une fois mon projet accepté, je suis donc partie à Kunheim en Alsace pendant une semaine. Florian, l’un des éducateurs, a fait une première sélection parmi tous les chiens présents pour chacun d’entre nous. Après Idylle et Ivanhoé, j’ai pu rencontrer Igrec. Le mot qui me vient à l’esprit le concernant est « léger ». Notre rencontre a véritablement été légère, simple.

Quelques mois après, j’ai la sensation que mon intuition s’est confirmée. Malgré quelques signes de stress la première semaine – probablement dus à tous ces changements – Igrec a su se faire adopter de tous et s’est parfaitement adapté chez moi, comme au travail. Tout le monde l’adore et l’a superbement accueilli.

"Il accepte très bien la retenue"

Aujourd’hui, tout va très bien. J’ai avec moi un petit sac avec des affaires pour lui et Igrec a très vite repéré que quand je le prenais, nous partions en voiture pour le travail. Il me suit alors avec un super entrain, il va au contact de tout le monde et a besoin de dire bonjour à tous ceux qu’il croise dans l’établissement, enfants comme adultes. Ce que j’aime aussi beaucoup chez lui, c’est qu’il accepte très bien la retenue quand il y a quelques réticences de la part de certains enfants ou même collègues face à son « gabarit ». On y va alors plus doucement et tout se passe bien. J’ai aussi pu constater quelques petits moments plus apaisés à son contact pour certains enfants.

Pour citer quelques exemples, je pense notamment à l’un des adolescents avec qui je travaille. Je devais partir en activité avec lui, lorsqu’il a commencé à avoir une grosse crise de mal-être, allant jusqu’à l’automutilation. Je lui ai proposé un temps calme avec Igrec et après quelques minutes, il a fini tout détendu, allongé contre lui. C’était très émouvant à voir...

Autre exemple significatif : un autre jeune, qui craint beaucoup les chiens, s’est fortement rapproché d’Igrec. Il se l’est même un peu approprié et écarte les autres enfants qui veulent l’approcher… ! Et au moment de se coucher ou de se lever, il demande systématiquement à ce qu’Igrec l’accompagne.

Des exemples de changement de comportement sur les enfants se remarquent tous les jours un peu plus. Igrec sait s’adapter à son environnement et à son entourage. Il est merveilleux. Et c’est aussi un grand plaisir pour moi de l’avoir à mes côtés dans mon travail et mon quotidien.

Et un grand merci à Natacha, la famille d’accueil d’Igrec, pour son travail et pour cette superbe aventure qui ne fait que commencer ! Sans elle et sans HANDI’CHIENS, rien ne serait...


JPEG - 1.1 Mo