LE CHIEN D'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL

LE CHIEN D'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL

Le chien d’assistance, dit d’accompagnement social, est confié à des référents dans des établissements accueillant des personnes polyhandicapées ou des personnes âgées dépendantes souffrant en particulier de la maladie d’Alzheimer.

SON RÔLE

Les établissements concernés par l’accueil d’un chien d’accompagnement social sont très divers : Ehpad, FAM, IME, hôpital de jour, centre de rééducation fonctionnelle, etc.

Accueillir un chien est un projet collectif qui demande l’implication totale, à long terme d’une équipe soudée.

Les référents sont responsables du quotidien du chien : alimentation, récompenses, sommeil et récupération, hygiène et santé.

Il est indispensable que le chien intervienne dans les promenades et jeux afin de préserver sa spontanéité.  Le projet d’établissement doit être guidé par les bienfaits de la présence animale auprès des personnes dépendantes. Cet accompagnement particulier est bénéfique à différents niveaux : il procure un effet calmant et sécurisant pour les personnes angoissées, incite à la motricité et permet de maintenir du lien social en stimulant la curiosité du patient. L’animal devient un médiateur, un trait d’union entre les humains.

Les autres chiens d'assistance

chien d'éveil
Chien d'éveil
chien d'assistance pour personne à mobilité réduite
chien d'assistance pour personne à mobilité réduite
Chien détecteur d'épilepsie
Grossir les caractères
Mode contraste