LE PARCOURS D’UN CHIEN

LE PARCOURS D’UN CHIEN

UNE CHAINE DE SOLIDARITE ET DE COMPÉTENCES AU SERVICE DES PERSONNES HANDICAPEES

350 Familles d’Accueil, 62 Délégués Régionaux, tous bénévoles, 45 permanents dont 17 Educateurs spécialisés et 4 Responsables de centre, répartis dans les 4 Centres d’Education labellisés par le Ministère de la Santé et le Ministère de l'Agriculture, participent à l’éducation des chiens d’assistance HANDI’CHIENS.

Pour eux, un seul mot d’ordre : réussir la performance de transformer ces irrésistibles petits chiots - Labradors ou Golden Retrievers - en chiens d’exception, heureux de travailler pour leurs maîtres, heureux de vivre leur vie de chien aussi ! Ils le savent bien ces professionnels du chien : seul un chien équilibré, aimé et respecté fera un bon chien d’assistance. Le jeu et la récompense, une méthode d'éducation positive sont les clés d’une formation efficace.

COMMENT ON DEVIENT UN "HANDI'CHIEN"

1ère étape : la sélection

NOS CHIENS, LABRADORS ET GOLDENS RETRIEVERS, SONT  SÉLECTIONNÉS CHEZ DES ÉLEVEURS PAR NOS ÉDUCATEURS

 

Ils sont nécessairement issus de parents inscrits au LOF (Livre des Origines Français) car il est important de connaître la lignée pour nous garantir autant que faire se peut, des risques héréditaires telles que la dysplasie coxo-fémorale ou les tares oculaires dont Labradors et Golden Retrievers sont souvent victimes. Des tests de comportement permettront d’écarter, au sein d’une même portée, les chiots trop craintifs, trop indépendants ou qui d’évidence n’accepteront pas facilement de se soumettre aux ordres de leur maître.

2ème étape : la famille d'accueil

LA VIE EN FAMILLE D’ACCUEIL

 

Une étape décisive dans l’éducation de nos chiens !

 

Les 330 Familles d’Accueil, réparties dans toute la France font le choix d’assurer la socialisation et la pré-éducation de ces chiots si attachants pendant 16 mois. Ils ont pour mission de transformer le chiot en un chien équilibré, parfaitement intégré à la société en le familiarisant avec la plus grande diversité possible de situations. Ainsi le chien, dans sa vie future ne se laissera pas surprendre ! Il connaîtra aussi les commandes de base « assis, couché, pas bouger, viens… » et répondra à 30 commandes.

La Famille d’Accueil a également pour mission d’apporter au chiot toute l’attention qu’il mérite en conjuguant vie de famille, jeux, promenades et câlins !

Le rôle clé des familles d’accueil et des délégués aux familles d’accueil

 

Pendant cette période déterminante pour le futur chien d’assistance, qui va durer 16 mois, les Familles d’Accueil connaissent une fierté et une joie toute particulière : celles de participer à une action de solidarité exceptionnelle.

Elles vont, pour les assister dans leur rôle, bénéficier de l’aide et surtout de l’expérience de nos Educateurs lorsqu’elles résident proches de l’un de nos Centres ou des 58 Délégués aux familles d’accueil chargés de les former et de les encadrer.

Après avoir éduqué un chiot Labrador et un chiot Golden Retriever, certaines familles choisissent en effet de poursuivre leur action de bénévolat en devenant Déléguées aux Familles d’Accueil. Elles suivent pour cela un stage de formation spécifique. Tous les 15 jours les Délégués rencontrent les familles pour les conseiller et les aider à réussir l’éducation de nos futurs chiens d’assistance. Une fois par an les Délégués se retrouvent pour faire le point des méthodes et techniques d’éducation avec toujours le même objectif : tout mettre en œuvre pour préparer le chiot à devenir ce compagnon incomparable pour les personnes handicapées qui les attendent.

3ème étape : la grande école

L’ENTRÉE À « LA GRANDE ÉCOLE », L’UN DES 4 CENTRES D’ÉDUCATION D’HANDI’CHIENS

 

A l’issue de cette période de 16 mois pendant laquelle nos chiens auront appris le BA BA d’une bonne éducation et les règles de bonne conduite indispensables pour devenir un chien d’assistance « diplômé », nos chiens – alors âgés de 18 mois – vont rejoindre l’un de nos 4 Centres.

Ils y retrouveront leurs congénères, une équipe de 20 à 30 chiens à laquelle il faudra s’intégrer et surtout, les éducateurs spécialisés qui vont s’employer à parfaire leur éducation.

De 18 à 24 mois, nos chiens vont apprendre en s’amusant.
Périodes d’entrainement, de jeux, de promenades et de repos alterneront pour que soit respecté le rythme biologique de nos chiens et leurs besoins physiologiques et psychologiques.

Ils apprendront, pendant les 6 mois que durera leur séjour, les 52 commandes auxquels ils devront savoir répondre. Les exercices pratiques se feront à l’intérieur du Centre, dans une salle qui reproduit le contexte familial. Chats, lapins, oiseaux font partie de cet environnement et pas question de se laisser dominer par un instinct de chasse qui ne serait pas totalement maitrisé !

A l’extérieur, nos chiens seront confrontés au plus grand nombre de situations possibles : ils accompagneront leurs éducateurs au marché, dans les magasins, participeront à des démonstrations et des réunions publiques. Ils apprendront à se déplacer à côté d’un fauteuil roulant sans gêner sa progression, à marcher à reculons devant le fauteuil pour franchir un passage étroit et à garder, aussi longtemps que nécessaire, la position que leur ordonneront leurs maîtres au restaurant, à l’école ou au bureau.

A l’issue de ces 6 mois de formation, les chiens sont capables de travailler avec différentes personnes et dans différents lieux sans se laisser perturber par l’environnement mais sans rien perdre de leur personnalité de chien !

6 mois après leur entrée dans l’un de nos Centres, nos chiens sont prêts pour la dernière étape : heureux de travailler, de faire plaisir, ils participent alors à un stage d’adaptation et de transmission qui leur permettra de rencontrer ceux dont ils deviendront les compagnons de route.

4ème étape : la transmission

LE STAGE D’ADAPTATION ET DE TRANSMISSION…

 

C’est là que tout se joue !

 

Chaque participant teste 8 chiens pendant 3 jours, avant d’en sélectionner 3. C’est en général le 4ème jour que l’équipe d’éducateurs fait le choix final, compte tenu des observations faites pendant ces 3 jours, du profil, des besoins et des conditions de vie de la personne handicapée. Tous ceux qui ont eu le privilège d’assister à ces premières journées et surtout d’être là lorsque le choix se fait, témoigneront de la magie de cet instant.

La rencontre, le moment où la complicité devient évidence et la complémentarité se construit

 

La personne handicapée et le chien se choisissent. Rien n’est imposé, ils sont faits l’un pour l’autre.

Pendant toute la durée du stage, les personnes handicapées suivront des cours théoriques et pratiques. Ils apprendront ce qu’est un chien, ses besoins physiologiques, comment en prendre soin et comment il « fonctionne ». La première semaine est consacrée à l’apprentissage des commandes et au travail avec le chien à l’intérieur du Centre. Pendant la deuxième semaine, le maître handicapé et son chien d’assistance vont se confronter à la vraie vie.
Galeries marchandes, transports en commun, rues piétonnes, restaurants…Tout est fait pour évaluer la solidité du couple !

A l’issue de ces 2 semaines, la personne handicapée sera soumise à une dernière épreuve, un examen de validation de ses acquis. Une manière de confirmer qu’elle a bien fait la preuve de sa capacité à faire travailler son chien et de le maîtriser en toutes circonstances, pour sa sécurité comme pour celle de l’animal.

Une nouvelle vie peut alors commencer !

 

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Conformément à ses engagements, HANDI’CHIENS assurera le suivi des chiens au domicile des personnes handicapées. Formés pour l’assistance, nos chiens doivent pouvoir remplir leur rôle. On vérifiera donc que les acquis sont bien utilisés et que le chien répond bien aux besoins tant sur le plan du comportement que sur le plan affectif. Les conditions de vie de nos chiens jouent un rôle essentiel pour la réussite du programme. HANDI’CHIENS accompagnera donc le couple personne handicapée/chien jusqu’au bout de cette coopération exceptionnelle faite d’amour et de respect mutuel.

Et quand l’heure de la retraite d’un de nos chiens sonne, c’est l’Association qui prend en charge son accueil dans une famille qui prendra soin de lui. Dans la plupart des cas, le chien restera près de son maître, dans sa famille ou dans un environnement proche… et si la personne handicapée le souhaite, un autre chien prendra la relève !

Grossir les caractères
Mode contraste
Aller à la barre d’outils