In Uncategorized

INAUGURATION DE L’UNITÉ SPÉCIALISÉE TSA/TED

Le 8 juin 2018 HANDI’CHIENS inaugurait à Alençon, la première unité destinée à la préparation de la remise de chiens d’assistance aux enfants atteints de troubles autistiques ou de Troubles Envahissants du Comportement.

 

Handichiens   remet depuis 22 ans :

Des chiens d’assistance aux personnes en fauteuil roulant.

Des chiens d’assistance dits d’éveil aux parents des enfants présentant des troubles envahissant du développement (TED) avec autisme , des enfants trisomiques ou psychotiques.

Des chiens d’accompagnement social confiés à une équipe de professionnels, référents d’établissements sociaux,médicaux sociaux ou sanitaires .

Un constat

Le profil des bénéficiaires étant différent , la remise du chien qui, les premières années se faisait en commun, au cours d’un stage de transmission a montré aux équipes Handichiens qu’il convient de séparer les formations et attributions pour plus d’efficacité , moins de stress de la part des bénéficiaires ,des équipes , des familles ainsi du mieux être pour tous .

Le suivi qui est assuré ensuite, pendant l’activité du chien, n’en sera que meilleur.

 

Une nouvelle organisation pour l’attribution des chiens d’éveil

la conception du  bâtiment résulte des observations, d’échanges, de travail en commun avec :

Les parents
Les éducateurs d’enfants avec TED
Les pédo psychiatres qui suivent les enfants et leur famille
Les travaux réalisés au Canada (Fondation Mira et Schoola pour enfants autistes)
Les I M E
Ces échanges et réflexions sont réalisés depuis plus de 15 ans avec certains de ces partenaires.

Les objectifs sont :

Améliorer les conditions d’attribution des chiens.
Travailler avec la Fondation Mira (La Schoola ) située au Canada et des chercheurs interdisciplinaires(doctorants ) en France.

 

Le bâtiment

Concernant l’entretien de l’enfant et de sa famille, puis la passation, la solution la mieux adaptée est celle d’un bâtiment spécialement aménage.

Les enfants autistes traitent en effet l’information par étape, une ou deux informations à la fois , après c’est impossible .

L’espace doit être maîtrisé ce qui implique des pièces pas trop grandes, rôle de contenant, non anxiogène permettant de structurer l’espace et le temps. Les parents et les enfants seront ainsi plus calmes et plus posés .

Tels sont les principes qui ont guidé la construction de cette nouvelle unité, unique en Europe.

Pratiquement, l’organisation des locaux permet des observations fines faites par les éducateurs derrière la vitre sans tain, par rencontre directe et par réalisation de vidéos. Les déplacements et la communication enfant- chien seront plus faciles, améliorés et spontanés.

Les parents qui arrivent souvent avec de l’angoisse voir de la détresse se sentiront rassurés, écoutés pour mettre en place leur projet enfant-chien (projet écrit envoyé auparavant).

Après l’entretien d’une durée de 3 heures environ, un, deux ou trois chiens peuvent être ainsi testés, avec visite du site HANDI’CHIENS,. Les familles retenues pour le stage de transmission reviennent quelques semaines plus tard ensemble pour l’apprentissage des commandes et la remise du chien.

Une salle de 50 mètres carrés (caractéristiques spécifiques en annexe) avec un espace de déplacements libres et un espace atelier permet, sans perturber l’enfant, aux parents, à l’éducateur, d’observer l’effet du chien sur l’ enfant présentant  un trouble envahissant du développement.

Les chambres, sanitaires et la salle d’eau sont  intégrés à l’ensemble pour éviter des allées et venues dans les autres bâtiments avec à chaque fois perte de l’attention, dispersion et insécurité.

Certains enfants pendant le stage ont besoin de repos, de sieste ou d’être seul avec leurs parents et leur chien pour calmer un état d’excitation ou de stress. Une chambre (pièce contenante ) permet à l’éducateur de travailler le lien calmement en dehors des autres enfants.

Le local d’observation avec une vitre sans tain facilite l’appréciation des premiers contacts enfant-chien, sans l’influence de la présence de l’éducateur. Car, bien sûr, le comportement du chien est modifié si l’éducateur est dans la pièce.

 

Un partenariat avec la Fondation SOMMER

La fondation A et P Sommer encourage la relation animal-humain à travers la médiation animale. Elle est très intéressée par des recherches concernant l’interaction du chien et des enfants autistes.

La fondation A et P Sommer dans la cadre de ce projet prendrait en charge les étudiants (doctorants ) qui participeraient au suivi des études et des observations des relations enfant-parents-chien concernant les chiens remis à des enfants à troubles autistiques (travail de terrain et chercheurs)

Cet apport de compétences faciliterait les échanges avec les réalisations actuelles peu nombreuses en Europe mais plus fréquentes et mieux connues au Canada et plus particulièrement au Québec

Actuellement peu de travaux sur ce sujet sont réalisés en Europe

L’objectif est de développer une dynamique interactive avec le chien et co réguler le stress des parents et de l’enfant , c’est à dire apporter une réponse sociale , émotionnelle, supplémentaire aux difficultés quotidiennes liées à l’autisme .

 

 

 

Leave a Comment

Grossir les caractères
Mode contraste